C'est quoi ?

Outil d'aide à la rééducation pour les orthophonistes (version PRO) ou les particuliers (version PAR). Contrôle interactif et retour visuel de l'émission vocale (trois composantes de la voix).

L'Orthophoniscope est un appareil d'analyse permettant d'évaluer les insuffisances vélaires par localisation et appréciation de déperditions nasales ainsi que l'étude simultanée et comparative des flux aériens nasal, oral et des vibrations laryngées.

Ce logiciel est indispensable au bilan clinique de la ventilation aérienne supérieure et des capacités fonctionnelles du voile du palais. 

C'est la dernière version la plus élaborée. Ce modèle est plus performant et plus perfectionné que les précédents, avec une utilisation simple et multiple pour les orthophonistes et les particuliers.

Description :
L'appareil comporte une sonde d'examen (pièce à main recouverte d'une compresse stérile individuelle) reliée à l'ordinateur par l'intermédiaire d'une prise USB directement à la sonde.

Il permet l'observation simultanée des différents paramètres faisant l'objet d'étude en stomatologie, ORL, phoniatrie et orthophonie.

L'affichage de ces paramètres s'effectue sur écran d'ordinateur en graphique de six courbes (nasal D, nasal G, nasal D+G, buccal, son et vibrations laryngées).

Plusieurs modules de rééducation ont été intégrés dans le logiciel.

L'ancienne version de l'orthophoniscope pour les orthophonistes :

l'aérophonoscope par Gabriel ROUSTEAU.

Exploration Quantitative de la phonation,
étude de reproductibilité sur sujets sains.

PROTOCOLES AÉROPHONOSCOPE

1 : BILAN VENTILATOIRE
GLOBAL
SYMÉTRIE des FLUX NARINAIRES
VENTILATION NASALE - BUCCALE
2 : RONFLEMENTS
3 : BILAN CAPACITÉS VÉLAIRES

ÉTUDE DE LA RESPIRATION

Par le Docteur Waddah SABOUNI

RÉSUMÉ Le rôle de la respiration nasale dans le développement du squelette facial a déjà été démontré par de nombreux travaux en France et à l’étranger. Par contre l’étiopathogénie des différentes anomalies cranio-faciales consécutives à des problèmes respiratoires n’a pas été suffisamment expliquée avec clarté. L’aérophonoscope constitue l’outil le plus simple qui permet d’évaluer de manière précise et reproductible les troubles respiratoires et, en plus, de pratiquer la rééducation de la respiration. Une étude portant sur 105 patients avec l’aérophonoscope, effectuée à l’hôpital de la Salpétrière à Paris nous a permis d’étudier les corrélations entre les différents signes cliniques, radiologiques et fonctionnels des respirateurs buccaux.

CONCLUSION

L’insuffisance ventilatoire nasale est un problème fonctionnel fréquent chez nos jeunes
patients.

Notre étude sur l’aérophonoscope a montré que plus de 60% des patients à l’âge orthodontique
présentent une ventilation mixte, nasale et buccale. Pourtant, aucun patient ne présentait
une ventilation buccale exclusive.

Ce problème peut s’associer à d’autres problèmes fonctionnels, ainsi 70% des suceurs
du pouce dans notre étude souffraient d’une ventilation buccale.

Il n’y a pas de portrait robot de la ventilation buccale, mais quelques signes peuvent nous
orienter de façon crédible et simple vers ce problème.

L’interrogatoire doit avoir une place prépondérante dans cette recherche, ainsi qu’un bon examen clinique et radiologique.

Quelques tests cliniques, l’utilisation de l’aérophonoscope et la tomodensitométrie sont de bons outils pour aider le diagnostic. Le
rôle de l’orthodontiste est donc capital dans le dépistage des enfants présentant des troubles de la ventilation nasale.
Enfin, si la correction des troubles ventilatoires n’est pas aisée, l’orthodontiste se doit de ne pas
les négliger sous peine de porter une part de la responsabilité de l’échec ou de la récidive.

Cela dicte donc une approche thérapeutique, plutôt que d’accepter la cause et de lui adapter
la denture. Ce sont les notions primordiales du diagnostic et du traitement « étiologiques ».

Exercices pour Rhinolalie ouverte

CHU de NANTES
Service ORL – Département Phoniatrie et Audio-phonologie
Hôtel -Dieu 1, place Alexis Ricordeau 44093 NANTES Cedex 01

Consultation de Phoniatrie :
Explorations de : voix, articulation, langage, surdité
Dr. Gabriel ROUSTEAU
Exercices pour Rhinolalie ouverte
I) Exercices de tonification vélaire :
+ autour des consonnes vélaires K/R /
+kkkkkkk ; oukoukoukouk ; okokokok
+ craque, croque, crique, criquet
- craquant, croquant,
- Caroline, Catherine, Christophe, Tristan,
+ autour des explosives P/T /K
-pak pok, Picoti ;pique et pique et colégramme
-toc-toc ; tic-tac, tic-tac, tic-tac
- du tac au tac
+autour des disonsonnatiques TR/KR/GR/ PR
- tric-trac ; trocante = « pour troquer vos trucs sans tracas ».
- prof, preuve, prouve,
Grégory crie : « Ta citrouille est crevée »
+ puis avec les fricatives :
- scope, scalp ; skype, sky; speak spoke spoken ;
- sprak sprok sprêk ; strike, stroke, stroken
- Tchicatchik , Chic et choc ; ta chocolatrie,
- schtroumpf; fric, frasques, phrases, Fredéric, Frédégonde ; Free.fr
II ) Exercices progressifs d’assouplissement vélaire :
+ ah bon ! ah bon !
ah non ! ah non !
+ mon papa plusieurs fois suivi de ON/A/A/
mon coco xfois suivi de ON/O/O
mon toutou idem
+ Talon , ou camion x fois , suivi de A/ON idem
Lapin plusieurs fois , suivi de A/ IN plusieurs fois
Pardon x fois puis AR/ON idem
Ognon plusieurs fois, suivi de O/ON idem
Orant idem suivi de OR/AN
+ Pantalon suivi de AN/ A / ON
mon ballon, ou mon raton suivi de ON/A/ON
nous savons ou nous gagnons suivi de OU/A/ON
+ au creux x fois puis O/EU ; Ticket x fois puis I/Ë ; faux-croup puis O/OU

Abonnement aux mises à jour gratuites du logiciel

CAPTCHA